Géographie féministe

kick off géographie féministe
kick off géographie féministeImage : ASG
logo ASG_GR thématique Géographie féministe

La grève nationale des femmes du 14 juin 2019 en Suisse ou les hashtags circulant dans le monde entier sur les médias sociaux tels que #Aufschrei (depuis 2013), #BlackLivesMatter (depuis 2013), #MeToo (depuis 2017) ou #MeTwo (depuis 2018) ont non seulement mobilisé mais aussi connecté, ces dernières années, des milliers de personnes au travers de l'espace numérique, rendant ainsi plus visibles les diverses positions et voix marginalisées dans l'espace social. Les mouvements sociaux (numériques ou non) montrent aussi comment les expériences vécues de la discrimination demeurent ancrées dans des structures temporelles et peuvent en même temps créer des espaces nouveaux et/ou alternatifs de rencontre, de solidarité, de résistance. Le corps genré, sexué, sexualisé, classé et racialisé constitue souvent le point de départ des travaux de géographie féministe, devenant ainsi le lieu central des processus de négociation politique. La prise en compte des positions marginalisées et réduites au silence recouvre ainsi une importance capitale dans l'analyse des dynamiques de pouvoir à l'œuvre. Au-delà des préoccupations sociales politiques et des travaux de géographie féministe, l'accent est également mis sur les questions de recherche et d'enseignement à l'écoute du sensible et éthiquement responsables. Les courants de pensée et de recherche comme par exemple celle du global intimate, aident les géographes féministes* à mettre au jour les relations de pouvoir qui permettent ou empêchent la participation au capitalisme global et la façon dont ces relations de pouvoir contribuent à une politique des différences, partout et à tout moment.

Nos objectifs

Le groupe thématique de Géographie féministe a été fondé à l'automne 2018. Son principal objectif est de réunir des géographes féministes* des universités et institutions de recherche suisses de tous les niveaux académiques, au-delà des barrières linguistiques. Il y a en effet des étudiant.e.s, des enseignant.e.s et des chercheur.e.s qui s'intéressent à la géographie féministe dans presque toutes les universités et institutions de recherche de Suisse, bien que peinant à se connecter les un.e.s avec les autres, en particulier au-delà des frontières linguistiques et institutionnelles. Le groupe thématique a ainsi pour objectif de créer une plateforme favorisant l'échange autour de perspectives de genre, queer, postcoloniales et antiracistes dans les domaines de la recherche, de l'enseignement et de la vie universitaire quotidienne. Il vise notamment à rendre plus visibles les perspectives féministes, en particulier dans l'enseignement et la recherche en géographie.

Nos premières activités

Lors du Symposium de géographie humaine du 16è Swiss Geoscience Meeting à Berne en novembre 2018, le groupe thématique a organisé la session "Corps, espace et différence dans l'intimité globale", créant ainsi pour la première fois un espace pour la recherche féministe en géographie lors du Swiss Geoscience Meeting.
En 2019, la revue GeoAgenda consacre un numéro spécial sur la "Géographie féministe". Ce premier opus de l'année présente différentes contributions de géographes suisses autour de l'histoire de la recherche et de l'enseignement féministes en géographie en Suisse tout en illustrant les apports des perspectives féministes pour la recherche en géographie, par le biais de travaux en géographie du travail, des migrations et de la santé.
Lors du 17è Swiss Geoscience Meeting à Fribourg en novembre 2019, le groupe organisera au sein du symposium de géographie humain "Corps, cultures, sociétés" deux sessions de géographie féministe, l'une sur l'intersectionnalité, l'autre sur les intimités technologiques.
Enfin, un évènement permettant de rassembler les géographes féministes suisses est en cours d'organisation pour le printemps 2020. Restez connecté.e.s!

Rejoignez-nous !

Une liste de diffusion, accessible à partir d'une adressse académique suisse, existe depuis fin 2018: swissfeministgeographies@listes.unige.ch. Cette liste de diffusion a pour but de faciliter la diffusion d'informations (offres d'emploi, conférences, littérature, sites Internet, bourses), de faciliter les demandes de coopération de recherche pour des projets de recherche en géographie féministe, de contacter des géographes féministes* pour d'éventuelles conférences, d'échanger des syllabi ou tout autre matériel pédagogique pour l'enseignement féministe en Suisse ainsi que de faciliter la mise en réseau pour l'organisation de conférences ou de colloques de géographie féministe. Si vous souhaitez souscrire à cette liste, merci d'envoyer un message à : karine.duplan@unige.ch ou elisabeth.militz@giub.unibe.ch.

March for reproductive justice, Bern, 2018.
March for reproductive justice, Bern, 2018.

Leaders : Elisabeth Militz (UNIBE) et Karine Duplan (UNIGE-UNINE) – elisabeth.militz@giub.unibe.ch/page personnelle et karine.Duplan@unige.ch/page personnelle