Géographie du Big Data

logo ASG_GR thématique Big Data

Nous vivons dans l’ère du Big Data, entre smartphone et smart grid, smart city et smart farming. Les diverses formes d’enregistrement et de traitement de données, qui accompagnent et influencent notre vie quotidienne, sont toujours plus interconnectées et automatisées. Elles représentent à la fois de nouvelles opportunités et des possibilités insoupçonnées (plus de sécurité, plus de confort et d’efficacité) mais également de nouveaux risques et de nouveaux problèmes (diminution de la sphère, nouvelles dépendances et vulnérabilités, hacking).

Le groupe thématique ASG « Géographie du Big Data » s’intéresse aux forces motrices, aux modes de fonctionnement et aux répercussions des « systèmes » digitaux qui organisent notre quotidien et qui le rendent possible. L’hypothèse de base est la suivante : ces nouvelles techniques du pouvoir (Foucault) changent non seulement nos relations, mais ont aussi un lien avec l’espace. Les vidéos de surveillance sont des surveillances de l’espace ; les applications pour smartphone sont pour la plupart géolocalisées ; les flux de marchandises et de trafic sont mieux localisés et mieux gérés grâce à la technologie numérique ; les frontières sont surveillées de manière plus diverses et mobile ; les accès aux espaces sont automatiquement diversifiés, etc. La géographie a donc un grand potentiel de contribution dans le domaine du Big-Data.

Cela étant dit, le Big Data ne doit ni être glorifié, ni être diabolisé. En outre, il s’agit de prendre ses distances avec l’image d’un « Big Brother » ayant une mainmise sur notre société. Au contraire, le Big Data crée aujourd’hui une multitude de « Little Sisters », allant du kiosque du coin avec ses vidéosurveillances, au divertissement familial du dimanche accompagné de drones. Incontestablement, le Big Data change profondément notre société, ainsi que les espaces de notre vie quotidienne. Nous contribuons tous à cela, avec nos smartphones, nos ordinateurs, etc. ; mais nous en sommes aussi tou.t.e.s touché.e.s. La géographie doit donc relever le défi de poser les bonnes questions et de chercher les bonnes réponses. C’est exactement ce que l’ASG souhaite avec ce groupe thématique.

Activités

En 2016, un numéro de GeoAgenda (2016/4) était dédié au thème du Big Data. Il était question des drones, des caméras de surveillance, mais aussi du Predictive Policing, des Smartphones, ainsi que de la cartographie de manière générale. Ce numéro avait pour objectif de thématiser les opportunités et les risques de ces technologies, afin d’esquisser un programme géographique pour la problématique du Big Data.

Plus récemment, en 2019, un atelier sur la thématique du Big Data dans l’agriculture a été organisé. La thématique est actuelle car, aujourd’hui, les villes tout comme les fermes sont de plus en plus digitalisées, et deviennent, par conséquent, plus transparentes et plus dépendantes de la technologie. Hier, le robot de traite, demain le tracteur automoteur et le drone d’épandage d’engrais. La géographie, et donc l’ASG, peut ici aussi, faire preuve de sa pertinence sociétale.

Francisco Klauser, 2019

Francisco Klauser
Francisco KlauserImage : Anita Schlaefli

Leader : Francisco Klauser (UNINE) – francisco.klauser@unine.ch/page personnelle